/
0/5

0 avis

Notices d'œuvre

The Unanswered Question

  • Charles Ives

Description

Sur l'oeuvre
"The Unanswered Question", "a cosmic landscape : un paysage cosmique", fut conçu de pair avec "Central Park in the dark": cette pièce portait à l'origine le titre : "Contemplation d'un sujet sérieux ou l'éternelle question demeurée sans réponse". Comme très souvent dans ses oeuvres, Ives a laissé un texte d'accompagnement : "Dans The Unanswered Question, le motif des cordes symbolise les druides, la trompette (jouée en coulisse) pose l'éternelle question de l'existence tandis que les flûtes essaient de trouver une réponse satisfaisante". L' oeuvre est constituée d'un continuum sonore joué par les cordes. Toute sensation de pulsation régulière est abolie par le traitement des durées, extrèmement lentes, aux cordes, qui s'affranchit des contraintes de la barre de mesure. Sur cet arrière-plan de cordes interviennent des éléments discontinus et intempestifs confiés aux autres groupes instrumentaux qui emploient un langage harmonique inverse à celui des cordes : la musique jouée par les vents dans "The Unanswered Question", est atonale tandis que le continuum de cordes est tonal (sol majeur). Version révisée en 1930-1936 selon le catalogue établi par le compositeur lui même : le manuscrit ne comporte pas de date
Sur la création de l'oeuvre
Première exécution répertoriée : New York, au McMillin Theatre, Columbia University, le 11 mai 1946, par un orchestre de chambre d'étudiants de la Juilliard Graduate School, dirigé par Theodore Bloomfield.
Tonalité, Opus, numéro de catalogue
  • Ki V 23 no 1
Source
  • A Descriptive Catalogue of The Music of Charles Ives de James B. Sinclair. Note de programme du concert du 3 juin 2004, Cité de la musique.

Recherches associées

Genre(s) / Période(s)

N° du document : 0769926

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs